En finir avec le travail gratuit. Celui qu’on s’impose (Partie 2)

En finir avec le travail gratuit. Celui qu’on s’impose (Partie 2)

Dans un précédent article, je vous parlais du travail gratuit que l’on nous impose. Mais qu’en est-il du travail que l’on s’impose à nous-mêmes ? Dans les métiers de la création, réunir une communauté sur un réseau social est presque devenu vital. Il est devenu courant d’alimenter régulièrement un compte Twitter ou Instagram, en prenant cela comme une composante à part entière de notre travail. Le paiement en “visibilité” est dénoncé depuis de nombreuses années par les créateurs… mais que se passe-t-il quand nous n’arrivons plus nous-mêmes à faire la part des choses ? La démocratisation de l’auto-entrepreneuriat ajoute à la contrainte d’être visible, appelant à la pratique du Personal Branding. Il existe d’excellentes professionnelles pour cela, mais la plupart des personnes, par manque de moyens, se contentent de le faire elles-mêmes. Alors quel rapport entre le temps investi sur une plateforme et le gain de travail en compensation ? Comment faire la balance ?

Le podcast ou la révolution pour les nuls

Le podcast ou la révolution pour les nuls

“Quel malaise.” C’est la phrase que je me suis répétée à moi-même pendant les journées professionnelles du Paris Podcast Festival. À vrai, je m’y attendais. Je savais. Quelques heures après mon arrivée dans les locaux de la Gaîté Lyrique, j’écrivais à mon amie : “C’est exactement la population que j’imaginais. Purée quelle angoisse.